Vague à l’âme.

Parenthèse personnelle, intime. Mais nécessaire.

Une question de reconnexion.

La période a été difficile, pas catastrophique non plus mais au point de transformer en défi l’acte de mettre des mots sur une page Word. L’une des facettes de ma personnalité est celle de vouloir offrir une image positive. Ce peut être un défaut, car lorsque l’énergie manque ou que mon moral flanche, je disparais. Aux autres comme à moi-même. Je n’écris plus, je n’appelle plus, ne réponds plus, je me perds dans mon flot de pensées intérieures, je me contorsionne, fais et refais puis défais mes petits nœuds cérébraux. Pour mieux réapparaître.

Bien que je sois plutôt active et souvent en mouvement, parmi les choses qui me passionnent depuis toute petite et qui me tiennent en vie, il y a lire. Je suis de ceux qui ont passé des nuits entières avec Lyra dans Les royaumes du Nord, sous la couette à la lampe torche malgré qu’il y ait « école » le lendemain, qui se sentent revivre dès qu’ils franchissent la porte d’une bibliothèque ou peuvent reconnaître une maison d’édition au parfum de son papier. C’est donc sans grande surprise que les pages m’aident à avancer dans mes eaux tumultueuses.

« Exactement le genre de moment où c’est une super mauvaise idée de se faire un bilan de sa vie et exactement le genre de moment où tu ne peux pas t’en empêcher. »

Anna Gavalda.

 

Avec cette petite phrase, elle a si bien résumé la période que je viens de traverser.

Elle est auteure à succès, et donc par ricochets, souvent controversée. Mais je l’aime. D’amour. Quand un nouveau livre d’elle se présente au milieu des autres petits nouveaux de la librairie, mon cœur s’accélère. La retrouver m’enthousiasme et m’apaise, ses mots me touchent et me parlent, me rassurent parfois, me redonne l’envie d’écrire et sont souvent le dernier coup de pouce nécessaire à ma remontée à la surface (je suis décidément très aquatique aujourd’hui !).

Comme d’habitude, elle est là au bon moment. Merveilleuse synchronicité !

Fendre l’armure est sorti il y a quelques semaines et je ne peux que vous le conseiller, le mieux c’est d’aller le frôler du bout des doigts dans une librairie, une vraie, avec une dame qui lit dedans et qui saurait vous dire ses coups de cœur.

 

Vous avez vu comme celle-ci est belle ?

C’est Le Trouve-Tout du livre, au Somail, perdue dans les vignes, elle regorge de trésors, de toutes époques et en plus, il y a des échelles !

Et vous, quels sont vos chamboulements littéraires ? Auteurs chéris ou livres du moment ?

Au plaisir de vous lire,

 

4 commentaires sur “Vague à l’âme.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s