Fable du soir, bonsoir #2 : Du slam, à voix haute.

Juste un petit partage de poésie, ici après le visionnage du documentaire « A voix haute » qui s’immerge auprès de jeunes préparant le concours Eloquentia, datant de 2016, autour de la force de la parole. Je vous invite à le voir, vraiment, c’est très enrichissant.

Je suis davantage une fille de l’écrit mais je ne peux m’empêcher de vous diffuser la prose de Loubaki Loussalat, l’un des professeurs, un slameur talentueux.

Laissez vous bercer,

Je vous souhaite une belle soirée,

Aurélie

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s